Aïkido

ITAF

Iwama Takemusu Aïkido Fudoshin-Den/Kaï

Iwama: est la lieu où se trouvait le dojo du Fondateur, et où Morihiro Saïto, son plus long disciple, a perpétué son enseignement jusqu’en 2002;

Takemusu Aïki:  La spontanéïté dans l’enchaînement infini des techniques. un des plus haut niveau d’aïkido, auquel le Fondateur faisait référence; la liberté dans la pratique

 TAKEMUSU: renvoie à une notion de spontanéité, et donc de fluidité, de relâchement, de circulation d’énergie. Le TAKEMUSU est comme le roseau qui plie sous le vent, au moment de l’attaque, le technique sort spontanément.  l’esprit ne doit pas interférer.

Aïkido: l’art du Fondateur, que Daniel TOUTAIN transmet actuellement sous le nom Wa-no-Michi

Fudoshin: l’esprit indomptable, imperturbable, « incorruptible », selon le Moine TAKUAN, sans agitation, sans confusion, sans doutes sans peurs, l’esprit IMMUABLE.

Den: renvoit à la tradition, la transmission. -Den renvoit au nom du style

Kaï: est l’abréviation de « Kyokaï » qui veut dire association. -Kaï renvoit au groupe

La progression IWAMA passe par trois niveaux:

Kihon: étude des mouvements décomposés, étapes par étapes.

Ki-no-nagare: étude de la fluidité des mouvements: l’attaque et la technique s’enchaînent

Yama-biko-no-michi: Tori « initie », « créer » l’attaque de uke, il l’appelle afin de réaliser la technique